Combattants Taliban: reportage au combat.

combat-8.1221554478.jpg

combat-7.1221554513.jpgIl existe aujourd’hui des mots plus appropriés aujourd’hui que celui de « Taliban »: il serait plus juste de parler d' »opposition armée », ou d' »insurgés ». Certains même utilisent le mot très connoté (entendu de la bouche d’un soldat français) de « résistants ».

Les Taliban eux-mêmes ne parlent pas tellement de « Taliban », ou seulement pour décrire l’ensemble des combattants présents dans le pays. Les Afghans qui combattent les forces étrangères en Afghanistan se nomment Mudjahiddin (ceux qui font la guerre sainte), Fedayin (ceux qui sont prêts à mourir) ou Esticha’adin (ceux qui meurent en martyrs). Le mot Taleb (sing: étudiant en religion) n’a plus de sens: aujourd’hui en Afghanistan, l’opposition armée regroupe différents hommes, qui n’ont pas forcément les mêmes croyances, la même pratique de l’Islam, les mêmes buts ou les mêmes valeurs, mais qui se sont regroupés face à un ennemi commun: les forces étrangères et le gouvernement afghan qui les soutient.

combat-6.1221554606.jpg

Haji Mollah, insurgé (ci-dessus):

Pendant la guerre contre les Soviétiques, j’ai du quitter le pays pour le Pakistan à pied, il n’y avait pas de voiture. Et la terre coincée dans ma poche, la terre de mon pays, je l’ai gardée tout l’hiver. Quand je suis revenue au printemps, je l’ai redéposée en Afghanistan. Ecoutez, tout le monde aime son pays, tout le monde aime la liberté et voir son pays se développer. Mais le monde ne nous laisse pas avoir tout ça.

Nationalisme?
Nous avons passé beaucoup de temps, avec les hommes que je rencontrais pour la deuxième fois, à discuter de politique internationale, de la position des autorités françaises, américaines et du point de vue de la population qui a élue ces gouvernements. Ils sont intimement persuadés d’être victimes d’une invasion, de combattre une armée d’occupation qui maltraite la population afghane.

combat-10.1221554537.jpg

Commandant Abu Tayeb, insurgé:

Ils (les étrangers) se disent Démocrates, disent respecter les droits de l’homme. Vous pensez que c’est le cas ? Ils ont tué 90 civils en un seul endroit, 50 dans un autre. Ils ont bombardé un mariage. Pourquoi ont-ils fait ça ? Nous ne sommes pas irrespectueux comme ça avec notre Nation.

Il y a autre chose aussi : pourquoi essaient-ils de changer les gouvernements de tous les pays? Nous avons une expression pachtoune : chasse les voleurs de ta maison, mais ne les chasse pas plus loin que ta porte. Quand ils vont dans un pays, ils prennent le pouvoir politique et on a vraiment l’impression qu’ils ne s’intéressent à notre pays que pour l’occuper.

combat-9.1221554581.jpg

Le commandant qui nous a accueilli a sous ses ordres des combattants très différents les uns des autres. Haji Mollah a trente ans d’expérience de combat: il a lutté contre les Russes et le gouvernement afghan pro-soviétique, puis aux côtés des Taliban dns la guerre civile et depuis 2001 contre les forces étrangères. Hafiz a 20 ans et combat seulement depuis 3 ans. Akbar a pris les armes dans les années 90, pour lutter aux côtés des Taliban contre les différentes factions se déchirant dans le pays…

combat-4.1221556966.jpg

Séance de nettoyage des armes avant de partir en opération. Evidemment, ils restent très secrets sur le lieu, les plans ou les circonstances de leur attaque.

combat-5.1221556988.jpg

Séance de test des armes gros calibres et petite démonstration évidemment pour la caméra.

combat-3.1221556908.jpgcombat-2.1221556879.jpg

Départ au combat: info de dernière minute, nous pouvons les accompagner. On apprend sur les lieux que les hommes vont attaquer un poste de contrôle de la police afghane.

On vous dira plus tard de quel endroit le combat va commencer, quelle sera votre position et ce que vous devrez pas faire. Pas maintenant.
Qu’elle ne s’inquiéte pas. Ils ne sont pas capables d’attaquer, ils sont en position défensive. Rien ne lui arrivera, à moins qu’une balle vienne vers elle.
Nous, Musulmans, croyons ceci : si l’heure de ta mort est venue, on ne peut rien y faire. On ne peut pas gagner une seconde. Vous devriez y croire aussi.

combat-1.1221556826.jpg

Les bruits de tirs, d’explosions résonnent autour de nous. Une roquette nous passe au-dessus de la tête…

Regardez:

http://www.france24.com/fr/20080912-reporters-afghanistan-taliban-combat-attaque-insurges-kaboul-wardak-coalition-france

Mise au point:

Le but d’un reportage avec les insurgés n’est pas de « faire de la propagande », « collaborer à une entreprise terroriste » ou encore « trahir la France », comme j’ai pu douloureusement l’entendre dire. C’est au contraire de prouver que les Français (et d’autres) se sont battus avec raison pour la liberté de la presse et la liberté d’expression.

L’objectif est de montrer les diverses facettes d’un conflit complexe. Partir avec les différentes parties engagées permet de mieux comprendre  la situation et de la présenter de façon beaucoup plus juste au public. Comme l’Otan, comme les forces américaines, comme les forces françaises, comme le gouvernement afghan, comme l’armée afghane, comme la police afghane, comme la population, comme les seigneurs de guerre, les insurgés ont un message à faire passer et leur vérité à défendre. N’importe quelle personne rencontrée par un journaliste a des raisons très personnelles pour s’exprimer. Le travail du journaliste est de rapporter tous les propos. Le travail du journaliste est de montrer que l’Afghanistan n’est pas en guerre depuis le 18 août mais depuis bien plus longtemps.

8 réflexions sur “Combattants Taliban: reportage au combat.

  1. Comment dire ? Que votre papier est nécessaire au sens fort de ce mot quand il annonce une nécessité presque vitale… (je le ressens ainsi). Donner à voir une réalité pour la donner à comprendre au delà des simplifications que les formats médiatiques habituels produisent, permet à celui qui vous lit de se construire un point de vue autrement qu’avec quelques mots usés (talibans par exemple). puissiez vous être lue suffisamment…

  2. effectivement, merci de nous montrer quelques facettes supplémentaires de cette réalité qui n’est pas aussi manichéenne que celle qu’on nous présente souvent
    continuez ainsi

  3. Bravo pour votre reportage. Bien que je sois plutôt pour la guerre en Afghanistan dans son objectif premier, c’est-à-dire chasser les islamistes du pouvoir et permettre l’établissement d’un régime démocratique dans ce pays, je regrette la façon dont elle est menée dans les faits, depuis 2001. La nomination (car à ce niveau-là, il est difficile de parler d’élection …) de M. Karzaï à la tête de l’Etat afghan, ainsi que la composition extrêmement discutable de la Loya Jirga (comité constitutionnel majoritairement composé de seigneurs de guerre locaux et de chefs de clans) m’incitent à comprendre la révolte de ces combattants « résistants » qui rejoignent les troupes des Fedayin …
    Cette compréhension de la situation est rendue possible grâce à des reportages comme le vôtre. Continuez de faire ce travail : vous le faites réellement bien.

  4. Bravo. J’ai beaucoup de respect pour ce que vous faites. On a besoin de comprendre aussi le conflit sous cet angle. Cela me rassure sur la tradition de grands reporters à la française, on a une réputation à tenir et elle semble avoir-malgré tout le compassionnel qui s’étale dans certains journaux- avoir de beuax jours devant elle.

  5. Salut ma Claire,
    Incroyable ce reportage, j’en avais le souffle coupé juste d’être devant mon écran. Et je l’ai montré à tout le monde autour de moi, tous sont admiratifs.
    Tu es talentueuse et les commentaires que tu ajoutes aux images donnent une gra

  6. …une grande valeur ajoutée à l’ensemble du reportage, disais-je (j’ai envoyé la première partie de mon commentaire par erreur!).
    Fais quand même attention à toi… juste peur que tu y laisses des plumes…
    A très vite,
    Bérénice.

  7. que la paix sois avec toi

    tout compte fait on a pas l’impression qu’il soit si barbare que ca ces talibans se sont juste des personnes qui veulent chasser les envahisseurs de leur pays est t’il vrai que lorsque les talibans etait au pouvoir le trafique de drogue etait de 3% et que maintenant elle est de 97% simple question et niveau securité avec tout ces morts femme enfant et maison detruite etais t’il ainsi sous le pouvoir taliban ???? et puis un pays a la base musulman accepterai t’il quand lui dicte la facon dont il faudrai vivre ou alors tout cela nous depasse et sa serai pour des fin geopolitique que la france est suivi les americains a oui c’est vrai desolé c ‘est pour le terrorisme j’ai failli oublier mdrrrrr le mot magique mais bon faut faire attention car les gens vont finir par se reveiller et s’apercevoir que la presence en afghanistan n’est plus ou moin, que la meme que l’union sovietique et les anglais avant eux une presence geopolitique et ces fameux pipeline dont personne ne parle mais comme l’union sovietique et les anglais avant eux l’onu et les americain partiron de ce pays car comme le crime l’oppression ne paye pas……..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s