Journaliste-équilibriste en Afghanistan

La meilleure métaphore pour expliquer le travail du journaliste en Afghanistan est celle de l'équilibriste: il marche sur une corde, une fine corde au-dessus du vide. Le passage peut se passer mille fois sans incident, avec du stress, des risques certes, mais l'équilibriste passe. Par contre le jour où il tombe, la chute est douloureuse. [...]