La fiche

La fiche

Ahmad et Jihane, un couple de réfugiés syriens, racontent à leur dernière-née, Sally, l'histoire de leur exil en Suède. Entre les souvenirs de leur route clandestine, ceux de leur Syrie bien-aimée et une violence hors-champ omniprésente… Le passé s'invite. Alors Ahmad et Jihane confrontent leurs points-de-vue. Que garderont-ils en mémoire? Quel récit du passé feront-ils [...]

Mémoire d’exil

Mémoire d’exil

https://vimeo.com/241861755 Documentaire de création de 11 min, pour le Festival MAP éd. 2017. Ce film questionne le récit de la mémoire de guerre construit dès les prémices de l'intégration. Ahmad et Jihane, un couple de trentenaires syriens exilés en Suède depuis juillet 2015, confrontent leurs opinions. Images: Olivier Jobard. Projection dans le cadre de l'exposition photographique d'Olivier [...]

Turquie, le prix des réfugiés

Turquie, le prix des réfugiés

Un reportage de 23' de Constance de bonnaventure et Claire Billet. Arte Reportage, Hikari 2016. Le 20 mars 2016, la Turquie et l’Union Européenne ont signé un accord historique pour trouver une solution à la crise migratoire. il a été qualifié par les associations de "marchandage honteux". En échange de six milliards d’euros versés sur trois ans [...]

Le métronome fou de la migration

Le métronome fou de la migration

Arsenal de Metz. - 5 février au 30 avril 2016. En partenariat avec Le Livre à Metz et le Centre national des arts plastiques. Commissaire d'exposition : Alain Mingam. Co-réalisation textuelle et filmique avec Olivier Jobard. Projection: pour une pluie de parfum. Film documentaire de 55 min réalisé avec Olivier Jobard (Hikari Films et Arte). Le métronome fou de la [...]

Comme une pluie de parfum

Comme une pluie de parfum

https://vimeo.com/241849893 Cette chronique d’une migration raconte le périple de cinq jeunes hommes afghans qui ont voulu rejoindre l'Europe. Notre odyssée clandestine mêle réalités crues et fantasmes, réussites et échecs, au rythme du métronome fou de la migration. Nous avons partagé leur voyage pendant plus de six mois mais d'observateurs, nous sommes devenus à notre tour sujets d’observation, puis de critique. [...]