Turquie, le prix des réfugiés

Un reportage de 23′ de Constance de bonnaventure et Claire Billet. Arte Reportage, Hikari 2016.

Capture d’écran 2016-05-18 à 16.13.50

Le 20 mars, la Turquie et l’Union Européenne ont signé un accord historique pour trouver une solution à la crise migratoire. il a été qualifié par les associations de « marchandage honteux ».

En échange de six milliards d’euros versés sur trois ans aux institutions humanitaires occidentales, de la reprise des négociations d’entrée dans l’Union européenne et de la facilitation des visas, Ankara a accepté de reprendre tous les migrants expulsés par la Grèce. En contrepartie, pour chaque Syrien renvoyé en Turquie, un autre devra être accueilli en Europe sous le statut de réfugié.

La Turquie, avec ses quatre-vingt millions d’habitants – population à laquelle il faut ajouter près de trois millions de réfugiés en provenance de Syrie -, est le pays qui en accueille le plus en nombre aujourd’hui. Comment les Turcs traitent-ils ces arrivants ? Est-ce que la situation a changé depuis les accords du 20 Mars? Si la politique ambiguë du président Erdogan est souvent dénoncée, la réalité de la question migratoire est bien plus complexe.

http://info.arte.tv/fr/turquie-le-prix-des-refugies