Ambiance dans Kandahar

Kandahar, le succès militaire de la coalition, retombe doucement aux mains des Taliban. Aucun expatrié ne sort plus en ville. On ne peut plus se promener dans le bazaar. On doit se cacher.

La population est fatiguée. Fatiguée de n’avoir aucune aide ( pour les écoles, pour la santé, pour se nourrir tour simplement) et de regarder passer les convois blindés en plein centre-ville. Fatiguée des bombes des Taliban qui tuent des civils, fatiguée des bombardements de la coalition qui tuent des civils.

Img_2511 Le chef des Oulema de Kandahar montre une Fatwa pakistanaise, qui appelle les Musulmans à aller combattre contre les étrangers mais avec les Taliban. Ce chef religieux est sorti indemme de cinq tentatives d’assassinats.

Img_2761 Une rue de Kandahar, à l’entrée du bazaar. Nous irons tourner là-bas la veille de notre départ de la ville. Nous ne resterons pas plus d’un quart d’heure. Notre fixeur prend bien plus de risques que nous à nous accompagner. Ici, il est particulièrement inquiet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s